En ce moment à cause des grèves contre la LRU et sur le changement du statut des enseignants chercheurs, mon quotidien se résume à rester chez moi, travailler un peu la guitare, lire un tout petit peu mes cours, glander beaucoup et aller manifester. J'en regretterais presque mon quotidien. Bon je vous ferais pas un résumé de ces nouvelles lois, merdiques au possible et aboutissant à faire une main d'œuvre juste bonne à travailler en fermant sa gueule. Voilà ce que l'éducation national se destine à faire des jolies têtes blondes qui seront la future génération (si je dis blonde c'est pas raciste mais c'est à cause des retombés de Tchernobyl...) .


Anniversaires_1


En cette fraiche journée de février, je me suis soudain rappelé que depuis ma tendre Quinzième année je bloguais. Que dis je? Je blogue depuis que j'ai quatorze ans vu que c'était avant mon premier tatouage (alalala je me met à parler du passée comme une vieille). Mon premier blogue ne contenait que mes écrits et était légèrement dépressif aux entournures.  Il était plein de  mes textes disant : « je suis adolescente, je vais mal, mais personne me comprend, je sais pas ou j'en suis, si seulement le monde de mon imaginaire était réel ». Bon il faut m'en excuser, de plus ce monument de ma stupidité n'est plus. Je l'ai supprimé pour en ouvrir un sur skyblog. Celui ci existe toujours et demeurera comme une stèle remémorant ma tendre jeunesse. Bref, ici c'est le blog du « en ce moment », ce qu'on appelle aussi en français correct le présent.

Bon vous en rendez compte rapidement ce blog est lui aussi un gouffre d'égocentrisme et de « regardez ma vie elle est (pas) intéressante parfois! ». J'ai l'humeur morose aussi, mais ça je pense que vous l'avez compris dès les premières lignes. Quand même c'est un joyeux défouloir que la blogosphère, où des gens comme moi qui savent aligner deux mots l'un après l'autre peuvent s'en donner à cœur joie.


En bref, tout cela pour dire que d'entretenir un blog pour moi c'est devenu une sorte de nécessité, comme pour d'autres la clope. Je m'imaginerais plus sans blog... Comment est ce que je ferais pour faire partager ma passion pour Homer simpson, pour les rats, la littérature fantastique du 19ème siècle ou bien encore pour les sushis? Même si on est pas beaucoup lu, l'important du blog c'est qu'il soit là, sur le net, comme un journal intime offert à la vue de tous. Non parce que quand je pense quelque chose ou que j'écris des trucs que je veux vraiment pas faire lire je le fous pas ici je suis pas stupide quand même.


Bon je vais allez respirer un peu l'air de la foret de fontainebleau. J'appelle mon frère, on sort les vélo et je vais un peu m'épuiser afin de ne plus trop penser. Et puis après quand je serais bien en sueur, je prendrais une douche. Comme ça plus de miasmes collant et puant la mélancolie sur moi. Non, parce que demain, il y a manif et si je veux paraître convaincue, faudrait pas que je me traine une sale gueule.


Non plus sérieusement je ne suis pas aussi déprimée que j'en donne l'air, surtout que j'ai toutes les raisons de me réjouir. En effet, je n'ai plus de lèvres énormes, ma lèvre inférieur a repris sa taille normal. Je vois venir pourquoi nous parle-t-elle de ses lèvres? Parce que en faite je me suis fait percé. Un labret centré. C'est le tout petit bout de métal que vous voyez sur cette photo. Si si regardez le truc gris qui pend juste en dessous... Là vous voyez?


100_2356


Su ce je vous abandonne et peut être que si vous êtes gentils et que vous réagissez en me disant "mais non t'es belle" et des "t'es géniale comme nana" je vous mettrais des photos voire même une vidéo de la manif avec des textes engagés et militants. Des trucs qui vous donnent envie de vous lever et de faire la révolution...

Nan nan je déconnais là -_-'