AKIRA_2

Certaines œuvres littéraires musicales on le droit de garder une place à part dans votre cœur. Tout le monde comprend que tel ou tel film/livre/album soit dans vos classiques. La BD commence à acquérir ses lettres de noblesses dans le grand public (et pas seulement les amateurs de BD). Par contre je trouve que le manga a encore du mal à s'imposer comme étant autre chose que du fast food culturelle. C'est bien dommage car bien avant l'essor que le manga connait aujourd'hui dans nos vers paturages de petits bijoux existaient déjà.

Planche_bd_383_AKIRA


Je veux bien sur parler d'Akira, cette œuvre que j'ai lu la première fois au collège dans la bibliothèque municipale de ma ville. Une claque à tout point de vue. Graphique, scénaristique...


Comme de nombreuses villes, l'ancien visage de Tokyo est défiguré par une bombe atomique en 1992 lors de la troisième guerre mondiale. Nous sommes en 2030, Néo-Tokyo est une mégalopole aux allures de cité corrompue. Kanéda et sa bande sont des jeunes motards totalement désœuvrés qui ratissent Tokyo aux volants de leurs bolides. Jusqu'à la nuit où Tetsuo, le meilleurs ami de Kanéda, a un accident en essayant d'évitant un étrange garçon au visage de vieillard. Sur la main de ce dernier un numéro: 26. Blessé Tetsuo est alors capturé par l'armée qui accomplit des tests sur lui dans le cadre d'un projet militaire secret visant à repérer et à développer des pouvoirs psychiques. Kanéda et sa bande de motards junkie cherchent alors à comprendre ce qui arrive à leur potes...

Planche_bd_8492_AKIRA



Akira est au Seinen ce que Dragon Ball est au Shonen: une référence. Des décors très bien dessinés, un scénario assez complexe et des personnages intéressant, ce manga a occupé un certains nombres des mes nuits.

Le dessin peut paraître vieillot pour certain, en effet il n'est pas du même acabit du manga actuel (il date de 1984). Pourtant il serait bête de passer à côté juste à cause d'une impression du à notre vision du manga actuel.

Par contre à choisir je préfère l'édition en noir et blanc, la coloration de la version couleur laisse  vraiment à désirer question détail.



Pour finir sur le parallèle fait avec Dragon Ball, une adaptation américaine de ce manga se profile. Je pense que j'en parlerais ici. J'essaie de ne pas avoir d' a priori mais j'espère vraiment ne pas être aussi déçue que pour l'adaptation de La croisée des mondes....