03 avril 2010

Vies / atelier d'écriture

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Elle se tient courbée, le coude posé sur le rebord d'une des fenêtres du wagon, et sa tête reposant sur la paume de sa main. Elle fixe les paysages que le train fait défiler, tout en triturant avec son autre main un pendentif, une petite clef. Par moment, elle inspire fort, sa cage thoracique se soulève comme si elle grandissait tout d'un coup. Elle aime sentir le roulis du train ... [Lire la suite]
Posté par Equilegna_angel à 16:31 - Commentaires [7] - Permalien [#]